Qu’est-ce que l’intelligence artificielle ?

La notion d’intelligence artificielle est née en 1950, grâce au mathématicien Alan Turing. La question à laquelle il essayait de répondre était : une machine peut-elle être considérée comme consciente ? Le test de Turing consiste justement à faire interagir un humain avec tantôt un autre humain tantôt une machine, et à constater si oui ou non le sujet fait la différence entre les deux. Il est encore utilisé par les chercheurs, même s’il souvent remis en question. Mais qu’est-ce que l’intelligence artificielle ? À quoi sert-elle ? Dans quels domaines ? On vous en dit plus.

 

Définition de l’intelligence artificielle

 

Mais qu’est-ce que l’intelligence artificielle alors ? Selon le scientifique américain Marvin Lee Minsky, comme il l’a décrite en 1956, elle est “la construction de programmes informatiques qui s’adonnent à des tâches qui sont, pour l’instant, accomplies de façon plus satisfaisante par des êtres humains, car elles demandent des processus mentaux de haut niveau tels que : l’apprentissage perceptuel, l’organisation de la mémoire et le raisonnement critique”. L’intelligence artificielle repose sur des algorithmes et touche de nombreux domaines, dont l’informatique, les mathématiques, la neuroscience, la philosophie… Les réseaux de neurones artificiels permettent alors le traitement de nombreuses données. 

 

L’intelligence artificielle et ses applications

 

Dans nos smartphones, les assistants personnels sont des intelligences artificielles. Mais celles-ci sont présentes dans de nombreux domaines : la médecine, la finance, l’automobile, l’armée, le divertissement, le service, etc. Les grandes entreprises font toutes appel à des intelligences artificielles pour automatiser certaines tâches. Ces dernières années, on a même vu de véritables robots voir le jour. En 1997, une machine dotée d’une intelligence artificielle a battu le champion mondial d’échecs, Garry Kasparov. Ainsi, face aux progrès considérables que les chercheurs font en matière d’intelligence artificielle, la question se pose de savoir si oui ou non elle finira par surpasser définitivement l’humain.

Data