De la Loi informatique et liberté au RGPD

Élaborée en 1978, la loi informatique et liberté, également nommée loi n°78-17 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, a pour finalité d'encadrer l'exploitation des informations personnelles. Cet ensemble de règles est par conséquent relié à la présence et à l'utilisation de l'informatique par les enseignes. C'est à partir de cette dernière que le Règlement Général de Protection des Données est né, puisqu'il est venu l'actualiser. En effet, la loi informatique et liberté a été promulguée il y a plus d'une trentaine d'années, ce qui a laissé le temps à de nombreux changements depuis lors, notamment avec le développement ces dernières années des outils pour naviguer sur internet, les nouvelles manières de communiquer, de gérer sa vie personnelle, d'acheter, les applications, etc.

 

En peu de temps, des changements considérables ont eu lieu et diverses innovations ont vu le jour, permettant à chaque utilisateur de réaliser plus de choses, d'effectuer tous ses achats à distance, mais également d'avoir un accès direct à de nombreuses interfaces. En parallèle, ces nouveautés ont également bouleversé le monde du travail, puisque désormais tout se fait directement par le biais des ordinateurs et de logiciels toujours plus performants permettant de gagner du temps. Ainsi, grâce à tous ces moyens, il est désormais possible de réaliser tout un éventail d'actions en un temps record. Cependant, c'est également la porte ouverte à certains obstacles.

 

Cybercriminalité et Loi informatique et liberté


Bien que le développement d'internet et l'arrivée des outils numériques aient révolutionné la société dans laquelle nous vivons, comme toute bonne chose cela a apporté son lot d'ennuis. En effet, tout n'est pas forcément rose, puisque des personnes mal intentionnées profitent de cette ère digitale pour tenter de dérober des données et de les utiliser à mauvais escient. Pour pallier ce problème, la
Loi informatique et liberté demande à chaque structure qui utilise des données d'autres personnes de tout mettre oeuvre pour protéger ces dernières afin qu'elles ne soient pas piratées et manipulées par la suite par des cybercriminels.

 

Cela est malheureusement déjà arrivé pour certaines enseignes stockant un très grand nombre de données, mettant en péril la vie privée de toutes les personnes concernées. Face à la répétition d'incidents de ce type, mais également au nombre grandissant d'informations en circulation, il a fallu revoir la Loi informatique et liberté.

 

RGPD et Loi informatique et liberté


Ainsi, à partir de
ce qui avait été fixé dans la Loi informatique et liberté, le Règlement Général de Protection des Données a été mis au point pour moderniser cette loi et limiter les éventuels dégâts liés à la communication d’informations personnelles. Ce règlement se présente comme étant plus complet, et s'adapte parfaitement à la manière dont les structures fonctionnent aujourd'hui. Chacune sait ce qu'elle doit faire pour se conformer et éviter une sanction. Ainsi, toutes doivent veiller à bien respecter chaque norme qui leur est imposée pour faire en sorte que les données en leur possession soient protégées au mieux.

Web